Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz pictet : « Une crise peut en cacher d’autres »

Or, il est certain que les causes qui ont déterminé les proportions et la répartition dans la masse de notre globe des diverses substances chimiquement hétérogènes, sont par leur nature indépendantes de celles qui ont suscité le développement des êtres organisés et vivants ; et d’un autre côté, quoique la nature vivante, subissant l’influence des conditions physiques, puisse, dans sa fécondité merveilleuse, se prêter à des conditions physiques fort diverses, en modifiant les types par des voies apparentes ou secrètes, de manière à les rendre compatibles avec les nouvelles conditions, il est pa Pour la seule année 2014 : les cotisations (192,8 milliards d’euros) ont progressé d’une année sur l’autre de +2,4% alors que le poste « contributions, impôts et taxes » (128,8 milliards d’euros) est en augmentation de +3,6%. L’objectif pour les fédérations est d’augmenter le nombre d’adhérents en attirant aussi bien les TPE que les PME en croissance et les groupes mondialisés. De ce point de vue, elle se rapproche davantage des sciences de l’ingénieur que de la physique, elle est plus pratique que théorique. Tel est l’objet de la loi de programmation militaire : préserver des moyens qui nous permettent de continuer à avoir de quoi mutualiser. Les 65 millions d’acteurs de ce système (si l’on y inclus les patients), ne disposent d’une information que limitée, et sont sensibles à de nombreux lobbies. De plus, l’accoutumance au danger produit une accoutumance à la mort même, une sorte de familiarité admirable avec cette voisine qui a été, comme on dit, « vue de près. Les questions posées (liste non exhaustive) : Quel marché Européen (consommation, travail, financement… Elle eût vu qu’elles servent avant tout à préparer l’action de l’individu et de la société sur les choses, que la société les fournit pour cela à l’individu, et qu’ériger leur quintessence en divinité consiste tout simplement à diviniser le social. En effet, à l’heure et au lieu convenus, près du Porto, je trouvai un homme de haute taille et de belle mine, coiffé d’un chapeau mou à larges bords : le cavalier Antonio d’Auria, conseiller provincial et président de la Société centrale ouvrière de Naples. Est-ce-que les organes de la mastication, les mâchoires et les dents, continuent à mâcher alors même que nous avons conscience de leur repos ? Athènes fut la patrie de la liberté, de l’éloquence et de la philosophie. Des navires qui montent et qui descendent le long des routes du commerce, des avions qui décollent et atterrissent pour relier des pays aux frontières bien réelles. Finalement, nous disons que le mouvement se compose de points, mais qu’il comprend, en outre, le passage obscur, mystérieux, d’une position à la position suivante. En particulier, en matière de régionalisme, la façon « d’arrimer » le Maroc à l’UE est apparaît comme donnée stratégique pour l’avenir des échanges et la gestion de l’attractivité du pays face aux investissements étrangers. Tout au long de cette période, les pays méditerranéens sont restés voisins, en périphérie, des marginaux dans un rapport dominant/dominé. Pas à pas, loi après loi, la transformation de la France est en marche. C’est ce que le progrès et les résultats concordants de la zoologie, de l’anatomie comparée, de l’embryogénie, de la paléontologie, ont mis depuis longtemps hors de doute, et ce qui reçoit, chaque jour, des nouvelles découvertes, une nouvelle confirmation. La jeune veuve fit ériger un écrin pour l’époux, elle-même et sa belle mère, dans le chœur d’une église attenant à un couvent. L’activité de l’esprit a bien un concomitant matériel, mais qui n’en dessine qu’une partie ; le reste demeure dans l’inconscient. La biodiversité, ce tissu vivant de la planète dont nous faisons partie, nous invite à repenser l’avenir de nos sociétés : inventer de nouvelles formes de mobilisation des connaissances scientifiques dans le débat public et les institutions ; encourager les expérimentations fondées sur l’accompagnement de la nature plus que sur son contrôle ou son exploitation ; construire des alternatives aux modèles de développement insoutenables et morbides aujourd’hui dominants ; développer des visions du monde et des valeurs en phase avec les grands défis écologiques de notre temps. La première tendance est celle des théories qui expliquent la fausse recon­naissance par une image, née au cours de la perception ou un peu avant, et rejetée aussitôt dans le passé. Sauf si le ralentissement des émergents témoignent aussi d’un recul de notre propension à importer vis-à-vis de régions sur lesquelles elle est fortement déficitaire. Contrairement à ce que certains paraissent croire, les progrès de l’économie comportementale ne sont pas fondamentalement en contradiction avec l’économie mathématique, par contre ils pourraient être en conflit avec certains modèles mathématiques à la mode. Mais ces activités offrent des perspectives encore sous-exploitées de développement stratégique. Les remontées des employés sur les comportements d’achat, les besoins précis et concrets des clients, l’analyse rigoureuse de la concurrence, la recherche des meilleures relations avec les fournisseurs,… sont autant d’éléments qui peuvent aider à construire la vision stratégique de la société. Ces déchets sont représentés par le reste de l’animalité, et même par le monde végétal, du moins dans ce que ceux-ci ont de positif et de supérieur aux accidents de l’évolution. Il n’est donc absolument pas pensable d’adhérer aux théories des marchés parfaits et efficients. Début mai, en trois semaines seulement, 10 millions de nouveaux comptes étaient ouverts à la bourse de Shanghai, corrélant la baisse de 150 milliards de dollars des dépôts bancaires au mois d’avril… Ces adages reçus également en physique, en médecine, en morale, en politique : « toute action entraîne une réaction ; -on ne s’appuie que sur ce qui résiste », et d’autres semblables, sont autant de manières d’exprimer certaines règles de cette dynamique que nous qualifions de supérieure, parce qu’elle gouverne aussi bien le monde moral que le monde physique, et sert à rendre raison des phénomènes les plus délicats de l’organisme, comme des mouvements des corps inertes. Si l’Europe paraît à ce point à bout de souffle, c’est notamment parce qu’elle fonctionne sur la base de traités qui ne sont plus respectés. Il est même envisageable que le Royaume-Uni y gagne lorsque l’on connaît la mobilité du capital, de la main d’œuvre qualifiée et des assiettes fiscales. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois « Ne plus lire depuis longtemps, c’est comme perdre un ami important ». L’idée de l’unité, de la simplicité dans l’économie des lois naturelles, est une conception de la raison qui reste immuable dans le passage d’une théorie à une autre, soit que nos connaissances positives et empiriques s’étendent ou se restreignent ; mais en même temps nous comprenons que, réduits dans notre rôle d’observateurs à n’apercevoir que des fragments de l’ordre général, nous sommes grandement exposés à nous méprendre dans les applications partielles que nous faisons de cette idée régulatrice. Nous justifierons pleinement notre assertion si nous montrons que l’idée de la raison des choses, prise avec la généralité qu’elle comporte, est souvent en opposition avec l’idée de cause efficiente, telle que l’esprit humain la tire de la conscience de son activité.

Share This: