Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz pictet : Le marché sur la défensive

Il faudrait, en second lieu, qu’on fût autorisé à mettre sur la même ligne toutes celles qu’on aurait rangées dans la même catégorie, et, par exemple, que toutes les lois réputées simples fussent simples au même degré. De cette manière d’interpréter la vie et l’intelligence résulte assurément une conception magnifique du monde, bien qu’il y manque la notion de substance comme principe métaphysique ; mais nous n’avons pas à exposer ici une telle doctrine. Il préconise de limiter à deux le nombre de mandats consécutifs de représentants du personnel et de limiter également le temps consacré à ces mandats (pas plus de 50% de leur temps de travail) et ce, pour éviter le développement d’un syndicalisme d’appareil et permettre ainsi à l’élu de ne pas trop s’éloigner de la réalité de l’entreprise. Question d’identité que le modernisme continue sans cesse de bouleverser. Il faudrait donc la remplir, lui donner un corps, si l’on voulait reconstituer la représentation originelle. Jamais l’esprit d’un peuple ne fut remué jusque dans ses fondements, jamais ne fut donnée l’impulsion qui élève même les hommes de l’intelligence la plus ordinaire à quelque chose de la dignité d’êtres pensants, là où la controverse évitait les sujets assez vastes et assez importants pour enflammer l’enthousiasme. Il s’agit par exemple, d’assurer la permanence de la surveillance des espaces maritimes réglementés ou protégés, des frontières sensibles, des zones de trafic ou à fort caractère criminogène, etc. Le côté cérémonieux de la vie sociale devra donc renfermer un comique latent, lequel n’attendra qu’une occasion pour éclater au grand jour. La solidarité et la peur d’être, à leur tour, victimes, seraient suffisants pour qu’ils se mobilisent instantanément. Après ingestion par l’utilisateur, le corps agit comme un mot de passe permettant à distance de verrouiller ou de déverrouiller son smartphone. Si la philosophie devait s’en tenir là, il faudrait désespérer de l’harmonie de la pensée humaine et de l’avenir d’une spéculation vouée à une éternelle contradiction. La magnitude de ces chiffres découle directement des hypothèses retenues, en particulier géologiques. Que des antécédents déterminés amènent un conséquent déterminé, calculable en fonction d’eux, voilà qui satisfait notre intelligence. Savoir où se trouve un euro deviendrait une question pertinente. L’engouement des peuples pour les Césars ou les Napoléons passera par degrés ; la renommée des hommes de science nous apparaît déjà aujourd’hui comme la seule vraiment grande et durable ; or, ceux-ci étant surtout admirés des gens qui les comprennent et ne pouvant être compris que par un petit nombre, leur gloire sera toujours restreinte à un cercle peu large. Le hasard est donc une intention qui s’est vidée de son contenu. Et telle est aussi l’opération par laquelle se constitue une philosophie. Ce taux de 54,4 % frappant le travail semble particulièrement élevé en regard de l’imposition des revenus de l’épargne. En Europe, la gestion de la résolution des «petites» banques est confiée à des fonds nationaux. Où sont les roboticiennes, les créatrices de jeux vidéos, les data analyst, les développeuses impliquées dans les projets de sonde spatiale, celles qui font les choix techniques à la direction des chaines télévision, etc. Justement parce qu’elles sont au même niveau, elles ont des points communs et peuvent, sur ces points, se vérifier l’une par l’autre. Mais il n’est pas un agent assez actif de modernisation. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois « Un voyage de mille lieues a commencé par un pas ». Un autre progrès est l’institution des postes avec sa force éducatrice accrue par le bon marché, et protégée dans le monde par une sorte de sentiment religieux ; de sorte que je considère la vertu d’un pain à cacheter, d’une goutte de cire ou de gomme qui garde une lettre pendant qu’elle vole par delà les mers et les terres et arrive à son adresse comme si un bataillon d’artillerie l’apportait, comme un excellent critérium de la civilisation. Comment connaît-­on les travaux d’Archimède, qui vécut à Syracuse (Sicile) au IIIe siècle avant notre ère ? Or, sous ce nouvel aspect, on ne peut méconnaître l’opposition radicale des deux ordres de conceptions, où les mêmes phénomènes sont tantôt attribués à des volontés directrices, et tantôt ramenés à des lois invariables. Les opinions populaires sur tout sujet non palpable aux sens sont souvent vraies, mais ne le sont presque jamais complétement. Un écrivain moderne d’un mérite considérable à quelques égards, propose (nous nous servons de ses propres termes) non pas une croisade, mais une civilisade contre cette communauté polygame, pour mettre fin à ce qui lui semble un pas rétrograde dans la civilisation. La Loi doit lui donner les moyens techniques et humains de se reconstruire, de muter, et d’évoluer. Un chasseur tire sur un perdreau qui se lève tout-à-coup devant lui ; il a lâché tout d’abord la détente de son fusil à la seule vue du gibier, avant d’avoir eu le temps de se représenter l’idée de sa mort ; si néanmoins on lui demande pourquoi il a tiré un coup de fusil, il répondra qu’il voulait tuer ce perdreau. La loi de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2014 a instauré un taux réduit de 3,45 % sur les salaires dont le montant est inférieur à 1,6 fois le smic. Elle était définitive comme celle du triangle, et pour les mêmes raisons. L’une n’est-elle pas plus élevée dans ses principes et dans ses tendances, l’autre plus fondamentale et plus fixe dans ces caractères ? En livre, Les Bienveillantes (2006), si mal écrit qu’on ne peut le dire malsain – il y a d’ailleurs moins de livres que de publics malsains -, avait été un symptôme, un déclencheur, quelque chose qui a fait sauter une digue. Ainsi, l’émission de France Culture, les Nouveaux chemins de la connaissance, animée initialement par Raphaël Enthoven puis par Adèle Van Reeth ne cède en rien à l’air du temps en consacrant presque une heure quotidienne à discuter des auteurs et des thématiques les plus ardus en compagnie des meilleurs spécialistes universitaires. Le comique reste donc ici à l’état latent.

Share This: