Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz

En esthétique comme ailleurs, il doit y avoir des cas extrêmes où la solution du problème, dans un sens ou dans l’autre, n’est pas douteuse pour un bon esprit, quoiqu’elle ne soit donnée que par des procédés d’induction nécessairement exclusifs d’une démonstration rigoureuse, et nécessairement exposés à la négation sophistique : comme il doit y avoir aussi des cas douteux, incertains, pour lesquels des esprits divers inclinent d’un côté ou de l’autre, selon leurs propres habitudes et le point de vue où ils se placent. L’objectif de l’investissement devrait être de maximiser le rendement à long terme des investissements de la nation, en France ou à l’étranger, et non pas de servir de variable d’ajustement pour accompagner les champions nationaux. Le véritable esprit socratique — car Socrate eût été, je crois, ravi d’être vaincu en arguments, parce qu’il eût ainsi appris quelque chose — contraste singulièrement avec l’idée naïve que s’en fait le commentateur pour qui la discussion ne semblerait avoir été qu’un tournoi. Cette clientèle réclame du réel. Tous pratiquent à un haut niveau le yoga, activité pour laquelle les vêtements de la marque sont conçus. C’est par une telle approche qu’il sera possible de découvrir ces CLOUDS cachés « sous le manteau » et d’en faire un avantage concurrentiel pour les entreprises, plutôt qu’une menace pour leur sécurité, leurs opérations et leur conformité. Une solidarité qui ne profite qu’aux pauvres ne peut être, au fond, qu’une pauvre solidarité, où les plus riches cotisent au minimum et s’achètent par eux-mêmes une protection privée. Elle a continué à baisser son taux d’intérêt mais l’afflux de devises étrangères s’est poursuivi. Elle ne penserait même pas à le devenir tout à fait si certains de ses représentants n’avaient réussi, par un effort individuel qui s’est surajouté au travail général de la vie, à briser la résistance qu’opposait l’instrument, à triompher de la matérialité, enfin à retrouver Dieu. Ils parlent « d’idées communes que nous avions autrefois ; de vieille civilisation spéciale ; de caractère propre ; des vérités françaises. Mais cet instinct provisoire, faute duquel la science eût souvent manqué alors d’une convenable alimentation, doit finir par se subordonner habituellement à une juste appréciation systématique, aussitôt que la pleine maturité de l’état positif aura suffisamment permis de saisir toujours les vrais rapports essentiels de chaque partie avec le tout, de manière à offrir constamment une large destination aux plus éminentes recherches, en évitant, néanmoins, toute spéculation puérile. Durant la même période, l’économie française passait pour une des économies, si ce n’est l’économie, européenne la plus stable, la plus fiable et la plus dynamique… mais il est vrai que tant la Grande Bretagne que l’Allemagne se trouvaient au même moment dans une posture dramatique. Le goût ne contribue donc à nos connaissances que d’une manière indirecte et à titre de réactif : c’est-à-dire qu’après que nous avons reconnu que tel corps nous donne telle sensation de saveur bien déterminée, et, comme on dit, caractéristique, la saveur nous sert ensuite à reconnaître la présence du corps dans un mélange où il se trouve confondu, et où nous ne pourrions pas le discerner autrement, soit parce qu’il s’y trouve en quantité trop petite, soit pour toute autre cause. De fait, il n’est significativement présent que dans les grandes entreprises, comme le montrent les statistiques de la Dares. Car la magie est l’inverse de la science. Le bon sens, ou sens pratique, n’est vraisem­blablement pas autre chose. Ces gens n’ont d’autre dieu que Sérapis ; c’est le dieu des chrétiens, des juifs et de tous les peuples. « Affecter la dépense publique aux perdants de la transition énergétique ».Deuxième outil public : le signal norme. D’autant plus que les Allemands, dans leur immense majorité, ne veulent pas, et c’est une des raisons pour lesquelles ils sanctionnent le CDU de Merkel, dépenser plus d’argent ou prendre plus de risques pour des pays qui n’ont, à leurs yeux, toujours pas fait la preuve de leur volonté d’adopter le modèle allemand. Si l’on peut accroître indéfiniment le nombre des épreuves, on fera décroître indéfiniment, et l’on rendra aussi petite qu’on le voudra, la probabilité que la différence des deux rapports dépasse une fraction donnée, si petite qu’elle soit, et l’on se rapprochera ainsi de plus en plus des cas d’impossibilité physique cités tout à l’heure. Mais le second est généralement intraduisible. Selon Pierre-Alain Chambaz, c’est la division du travail qui, en décuplant la force productive, est la cause de la richesse des nations . qu’est-ce qui nous plaît davantage dans nos amis ? Encore une fois, dans l’immensité du monde, les voies et chemins suivis par chaque être, au lieu d’être parallèles ou d’être concentriques, s’ entrecroisent, se coupent de toutes manières : celui qui se trouve par hasard au point d’intersection de ces voies est naturellement brisé. Ces errements du passé proche sont a priori révolus. Cette illusion n’en est pas moins naturelle. Elle calme provisoirement l’inquiétude d’une intelligence dont la forme dépasse la matière, qui se rend vaguement compte de son ignorance et en comprend le danger, qui devine, autour du très petit cercle où l’action est sûre de son effet, où l’avenir immédiat est prévisible et où par conséquent il y a déjà science, une zone immense d’imprévisibilité qui pourrait décourager d’agir. Elle notera les faits de sclérose, l’accumulation graduelle des substances résiduelles, l’hypertrophie grandissante du protoplasme de la cellule.

Share This: