Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz

On le voit : la chanson suit, comme en économie, des cycles. À travers la promesse d’un cloud national « sécurisé, » les dirigeants politiques s’attacheraient ainsi à résoudre le problème. Que la matière puisse être perçue sans le concours d’un systè­me nerveux, sans organes des sens, cela n’est pas théoriquement inconceva­ble ; mais c’est pratiquement impossible, parce qu’une perception de ce genre ne servirait à rien. Appellerons-nous quantité ou traiterons-nous comme une qualité l’intensi­té de la lumière ? Il n’y avait pas de justice pour les esclaves, ou c’était une justice relative, presque facultative. Si un tel effort pouvait se généraliser, ce n’est pas à l’espèce humaine, ni par conséquent à une société close, que l’élan se fût arrêté comme à une impasse. Avec ses limites… Le soleil est revenu sur la France. On alléguera que la similitude de structure est due à l’identité des conditions générales où la vie a évolué. Ce que vous appelez une forme imprévisible n’est qu’un arrangement nouveau d’éléments anciens. Prenons l’exemple de l’investissement des entreprises en France. Du moins ont-ils donné à la justice le caractère violemment impérieux qu’elle a gardé, qu’elle a imprimé depuis à une matière indéfiniment agrandie. Afin de concevoir des remèdes efficaces, il est utile de faire la distinction entre trois types de défaillances qui entravent le bon fonctionnement des marchés financiers. La loi des causes finales est donc aussi essentielle à l’intelligence de la nature que la loi des causes efficientes. Maintenant il faut prendre à tous pour donner à tous. Des géants aux pieds d’argile qui s’écrouleront comme un château de cartes le jour où leurs utilisateurs décideront d’aller voir ailleurs, ou pire, le jour où ils se rebelleront. « Nous ne vivons pas assez scientifiquement dans ce monde », affirme Pierre-Alain Chambaz. A en croire les toutes dernières données macroéconomiques, les Etats-Unis et la zone euro divergent fortement. Qu’est-ce en effet qu’une prétendue science qui oscille perpétuellement entre les conclusions contraires sans jamais se fixer dans une méthode unique et dans une conclusion inattaquable ? Mais nous réservons pour le prochain chapitre la question de savoir jusqu’à quel point, et avec quelle méthode, la philosophie pourrait tenter une genèse véritable de l’intelligence en même temps que de la matière. Tout d’abord, il y a les défaillances de marché, qui se produisent lorsque, par exemple, les investisseurs adoptent un comportement grégaire, on observe des asymétries d’information, ou la structure des incitations pour les gestionnaires de placements encourage une prise de risque excessive. Néanmoins je ne m’attendais pas à entendre une histoire de bulle lors de mon voyage en Colombie le mois dernier. Il devait donc abhorrer ce rouage de la mécanique sociale qui éloigne sans cesse l’humanité de la perfection idéale. Et si c’est une science profonde qui est à l’œuvre, comment comprendre l’influence exercée sur la Matière sans forme par cette forme sans matière ? Maudsley et Huxley, la conscience n’est dans la vie qu’un épiphénomène, abstraction faite duquel tout se passerait de la même manière. La politique monétaire intérieure est devenue la première et la dernière ligne de défense contre les ralentissements économiques et les paniques financières, permettant aux décideurs d’éviter de devoir prendre d’autres mesures importantes mais beaucoup plus difficiles. Le besoin toujours croissant de bien-être, la soif d’amusement, le goût effréné du luxe, tout ce qui nous inspire une si grande inquiétude pour l’avenir de l’humanité parce qu’elle a l’air d’y trouver des satisfactions solides, tout cela apparaîtra comme un ballon qu’on remplit furieusement d’air et qui se dégonflera aussi tout d’un coup. Elle n’en avait pas moins commencé avec l’enseignement de l’Évangile, pour se continuer indéfiniment : autre chose est un idéal simplement présenté aux hommes par des sages dignes d’admiration, autre chose celui qui fut lancé à travers le monde dans un message chargé d’amour, qui appelait l’amour. Les gouvernants ne recueillent que des éloges modérés pour ce qu’ils font de bon ; ils sont là pour bien faire ; mais leurs moindres fautes comptent ; toutes se conservent, jusqu’à ce que leur poids accumulé entraîne la chute du gouvernement. Sans doute cette conti­nuité change d’aspect, d’un moment à l’autre : mais pourquoi ne constatons-nous pas purement et simplement que l’ensemble a changé, comme si l’on avait tourné un kaléidoscope ?

Share This: