Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz pictet : Le patrimoine des Français, 10.000 milliards d’euros

D’ici quelques mois, ce scandale des abattoirs outre-Rhin devrait donc connaître son épilogue, même s’il n’éliminera pas toutes les causes du surcroît de compétitivité allemande. Il faut cependant retenir l’annonce de la réduction progressive du taux de l’impôt sur les sociétés indiennes, qui passera de 30% à 25% sur les 4 prochaines années, et la réduction de la taxe sur les redevances et rémunérations pour services techniques fournis aux non-résidents, qui passera de 25% à 10%. Il y a beaucoup de choses qui peuvent être améliorées. Avant septembre 2008, les chômeurs de longue durée (soit plus de vingt-sept semaines) représentaient moins de 20% des sans-emploi. Il est vrai que l’action exercée sur nous par des personnes tend ainsi à devenir impersonnelle. Dans ces domaines, la progressiona été très lente. Les projets publics impliqueront vraisemblablement un financement EFSI et les gouvernements vont assumer les paiements des intérêts et de l’amortissement. On n’aperçoit point l’emploi, l’usage de mille détails charmans, de tant de caprices infinis de la forme et de la couleur qu’on découvre au monde des fleurs, des oiseaux, des insectes. À part de rares exceptions, les femmes riches, les femmes de la bourgeoisie, se soumettent par calcul à l’influence de l’Église et en assurent ]a puissance. Le Free Handi’s Trophy organise une compétition entre collaborateurs d’une même entreprise, en binômes handicapé/non handicapé. Ils mènent ce qu’il faut bien appeler – n’en déplaise aux ténors politiques français – une politique industrielle européenne. Si la forme intellectuelle de l’être vivant s’est modelée peu à peu sur les actions et réactions réciproques de certains corps et de leur entourage matériel, comment ne nous livrerait-elle pas quelque chose de l’essence même dont les corps sont faits ? Ces billets, qu’en faire, à qui les confier ? Savons-nous précisément comment se déroulent des opérations de rachats de start up par des grands groupes (des « acquisitions-innovation ») ou des opérations de croissance externe entre PME (des « acquisitions- agrégation », connues aussi sous le terme de « Build Up », ou de « Buy and Build ») ? Dans le cas actuel, il faut modifier notre question et demander ce qui nous empêche de dire que tous les corps durs restent parfaitement mous jusqu’à ce qu’on les touche, qu’alors la pression augmente leur dureté jusqu’au moment où ils sont rayés. Elle donnera lieu à de nombreux débats. Il ne fait semblant d’exister que parce que les Pauvres sont assez bêtes pour admettre son existence ; le rôle qu’il prétend jouer, c’est le rôle que les Pauvres lui permettent de jouer. Mais plus nous effacerons de notre esprit la science graduellement et presque inconsciemment acquise, plus l’explication « primitive » nous paraîtra naturelle. Comment ne se seraient-ils pas placés dans ce que nous appelons la durée concrète ? L’adoption de ces semences par les agriculteurs, lorsqu’ils en ont le choix, s’explique par une meilleure protection des rendements et une simplification du travail. C’est pourquoi la relation franco-allemande a, comme les équilibres de changes de l’ancien SME, ses ondes de fluctuation, ses plafonds et ses planchers, qui n’ont rien à voir avec les dirigeants en place. Cependant, le seul espoir pour ces pays rétifs de renouer avec la croissance et d’enfin réduire le chômage est la poursuite du traitement libéral via l’action de la Commission Européenne. Nous savons que les budgets de la politique de la ville sont historiquement et constamment inversement proportionnés à ses objectifs, et sans renier les bienfaits de la rénovation urbaine, force est de constater que les aides ont été parfois saupoudrées et que la l’investissement social a été trop modeste, de telle manière que les effets attendus n’ont pas toujours été au rendez vous. On la trouve partout. Parce qu’ils sont au centre de nos nouveaux modes de vie, les déplacements doivent à présent trouver toute leur place dans le nouvel acte de décentralisation. Percevoir consiste donc, en somme, à condenser des périodes énormes d’une existence infiniment diluée en quelques moments plus différenciés d’une vie plus intense, et à résumer ainsi une très longue histoire. En août, le financement de la branche famille, exclusivement assuré par des cotisations patronales au taux de 5,25 %, a, à son tour, été réformé. Les solutions simplistes consistant à prôner la sortie de l’euro ou la fermeture des frontières sont des leurres. De même, l’appréhension du monde d’aujourd’hui par nos concitoyens révèle deux grands camps : en caricaturant, d’un côté, des « baby-boomers » nostalgiques des trente glorieuses ayant baigné depuis leur naissance dans une (in-) culture économique moraliste, collectivo-colbertiste et souvent malthusienne – de l’autre, la « génération Erasmus » ouverte sur l’Europe et le monde, n’ayant connu que crise et chômage et, par conséquence, faiblement idéologisée et ultra-pragmatique qu’elle se sente acteur ou victime des changements économiques majeurs connus par la planète. Il faut dire que les Français, tout en reconnaissant que l’incohérence sous toutes ses formes préside aux destinées de leur pays, se refusent généralement à admettre la nécessité de bouleversements profonds. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail ». Sans laquelle ces deux nations auraient en réalité affiché une inflation négative…La baisse des prix met en péril l’EuropeL’Europe se retrouve aujourd’hui en danger. Mais de même que le billet n’est qu’une promesse d’or, ainsi une conception ne vaut que par les perceptions éventuelles qu’elle représente. Dès que l’arrêt se produit, la fausse reconnaissance arrive sur la conscience, la recouvre pendant quelques instants et retombe aussitôt, comme une vague.

Share This: