Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz pictet : Le Fonds européen, une nouvelle dérive de la finance ?

Pour caractériser suffisamment cette nature nécessairement relative de toutes nos connaissances réelles, il importe de sentir, en outre, du point de vue le plus philosophique, que, si nos conceptions quelconques doivent être considérées elles-mêmes comme autant de phénomènes humains, de tels phénomènes ne sont pas simplement individuels, mais aussi et surtout sociaux, puisqu’ils résultent, en effet d’une évolution collective et continue, dont tous les éléments et toutes les phases sont essentiellement connexes. Voilà ce qui partage les géomètres en sectes ; voilà le fond de la philosophie des mathématiques comme de toute philosophie. La France peut avoir pleine confiance dans l’avenir. Aussi voit-on que les savants les moins enclins à recourir aux explications surnaturelles, et qui ne s’aviseraient pas d’employer le mot de création pour désigner la formation des minéraux et des roches, des couches et des filons, des dépôts de houille et des colonnes de basaltes, parce que, dans la production de tous ces objets (et lors même que les circonstances actuelles ne permettraient pas qu’ils se produisent maintenant), nous n’avons aucune peine à reconnaître l’action des forces physiques, actuellement encore inhérentes à la matière, emploient au contraire les mots de création animale Nous ne sommes à notre aise que dans le discontinu, dans l’immobile, dans le mort. Ce sont deux manières différentes de comprendre le travail ou, si l’on aime mieux, la paresse. Les franchisés à qui on a beaucoup promis. Ils ont surtout affaire, en effet, aux phénomènes qui se répètent sans cesse dans l’être vivant, comme dans une cornue. Toutes ces considérations s’impo­sent quand il s’agit d’une œuvre d’art. Enfin apparaissait l’image vers laquelle toute cette scène évoluait sans doute inconsciemment : des ballons de caoutchouc, lancés en tous sens les uns contre les autres. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois » Le bonheur est un rayon de soleil que la moindre ombre vient intercepter ; l’adversité est quelquefois la pluie du printemps ». La raison en est que la connaissance fut toujours à ses yeux un moyen plutôt qu’une fin. Bien des faits nous paraissent indiquer que les éléments nerveux et musculaires occupent cette place vis-à-vis du reste de l’organisme. Son importance va bien au-delà de l’impulsion qui va être donnée aux transformations économiques et que nous analyserons dans un autre billet. INous n’avons pas vu naître la philosophie du XIXe siècle en France. Mais nous y gagnerons aussi DE nous sentir plus joyeux et plus forts. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a notamment commenté : « ce type de pratiques qui portent atteinte à la vie privée est totalement inacceptable. En définitive, l’argent doit impérativement circuler et il perd toute son utilité pour la société s’il est conservé, épargné, caché. Le premier concerne les politiques agricoles. Reste aussi la question des mesures fiscales incitatives, destinées à influencer la prise de décision des Français, comme par exemple celles destinées à soutenir certains types d’investissements ou la natalité. Certaines se présentent comme contribuant à une « consommation consciente » quand, au contraire, elle permet aux classes moyennes de consommer comme avant malgré la crise. Nous croyons qu’elles peuvent, l’une et l’autre, toucher le fond de la réalité. Au delà de la Grèce et de son seul Syriza, l’Espagne est à l’avant garde de l’innovation politique européenne. Cela nécessite d’en finir avec l’émiettement, les doublons qui surenchérissent le coût de la décision publique. Il ne s’agit pas de laisser penser qu’il n’existe pas des abus commis par les entreprises françaises, ni de les relativiser. Sans doute une continuité d’éléments qui se prolongent les uns dans les autres participe de l’unité autant que de la multiplicité, mais cette unité mouvante, changeante, colorée, vivante, ne ressemble guère à l’unité abstraite, immobile et vide, que circonscrit le concept d’unité pure.

Share This: