Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz pictet : La perception de l’Afrique a changé, il n’y aura pas de retour en arrière

Toutes les fois que la réflexion se porte constamment sur un instinct, sur un penchant spontané, elle tend à l’altérer. C’est un événement qui génère de vraies cohésions sociales et institutionnelles au niveau européen, estime Pierre-Alain Chambaz pictet. Le leitmotiv de la proposition de loi étant que le droit est un élément concurrentiel essentiel, la carence du droit français par rapport aux droits des partenaires commerciaux (Etats-Unis : Economic Espionage Act de 1996, dit Cohen Act) est présentée comme un désavantage comparatif des opérateurs nationaux à combler impérativement. A un moment donné, elle est donc au repos en un point donné. Voilà pour la part des réactions et des influences susceptibles d’aboutir à une harmonie finale, et qui (dans ce cas) substituent un ordre harmonique nouveau, provoqué par l’industrie de l’homme, à l’ordre qu’avaient établi les lois primordiales de la nature, en dehors de l’action de l’homme, et antérieurement à l’introduction de cette force nouvelle dans l’économie du monde. Rien de ce qui est inhumain ne nous est étranger. On ne l’a pas assez remarqué, parce que la mécanique, par un accident d’aiguillage, a été lancée sur une voie au bout de laquelle étaient le bien-être exagéré et le luxe pour un certain nombre, plutôt que la libération pour tous. OUI, l’agro-alimentaire est un secteur d’avenir, notre modèle n’est pas dépassé, il souffre de certaines inadaptations, mais il est stratégique pour la Bretagne et la France. En effet, il est aisé de montrer, sur la base du montant payé par les sociétés d’autoroutes lors de la privatisation et des montants de dividendes qu’elles ont versés chaque année à leurs sociétés-mères, que le taux de rentabilité interne global des concessions ainsi résiliées serait de l’ordre de 8 % (16), soit un taux de rentabilité que les sociétés d’autoroutes considèrent aujourd’hui comme légitime et leur permettant, sur la période 2005-2015, d’avoir été payées plus d’une fois et demie leur investissement initial. Cela pour plusieurs raisons. Soit les entreprises l’utiliseront de manière large, au risque que cet usage arbitraire fragilise la légitimité de la protection envisagée. C’est à propos de la tradition sur les anges : il n’en est pas, dit-il, de plus ancienne ni de plus générale. C’est beaucoup d’argent, » a-t-il précisé « et donc le contrôle devrait être permanent. Puisque j’ai parlé de Rousseau, je me permettrai de faire ici quelques réflexions sur cet organisateur, d’autant qu’elles serviront à faire comprendre en quoi les ORGANISATIONS artificielles diffèrent de l’organisation naturelle. Les déterministes s’empareront de cet argument : il prouve en effet que nous subissons parfois d’une manière irrésistible l’influence d’une volonté étran­gère. Et la semaine dernière, Time Warner relevait le sien de 4 milliards. À son plus bas degré, d’autre part, elle n’était pas sans rapport avec l’incantation magique ; elle visait alors, sinon à forcer la volonté des dieux et surtout des esprits, du moins à capter leur faveur. Il semble donc que la règle pour atteindre le troisième degré de clarté dans la compréhension peut se formuler de la manière suivante : Considérer quels sont les effets pratiques que nous pensons pouvoir être produits par l’objet de notre conception. Les souvenirs qu’on acquiert volontai­rement par répétition sont rares, exceptionnels. D’un côté la matière se résout de plus en plus, aux yeux du savant, en relations mathématiques, et d’autre part les facultés essentielles de notre intelligence ne fonctionnent avec une précision absolue que lorsqu’elles s’appliquent à la géométrie. « La Commission a agi comme un agent défendant les intérêts des nations créditrices », à commencer par l’Allemagne, a écrit récemment Paul de Grauwe*, qui démontre les effets catastrophiques des politiques d’austérité dans le Sud. Maintenant nous n’avons plus qu’à supposer une diffusion considérable des opinions socialistes, et il peut devenir infâme aux yeux de la majorité d’avoir autre chose qu’une très-petite propriété ou qu’un revenu gagné par le travail manuel. Le dog­matisme découvre et dégage les difficultés sur lesquelles l’empirisme ferme les yeux ; mais, à vrai dire, il en cherche la solution dans la voie que l’empiris­me a tracée. Mais il y a une autre abstraction (celle-là même qui nous a donné, pures de toute image sensible, les idées de l’étendue et de la durée, de l’espace et du temps), abstraction en vertu de laquelle nous distinguons par la pensée des éléments indépendants les uns des autres, quoique la sensation les confonde. Ce ne sera pas un détour ; on ne fera qu’aller droit au but. L’explication de ce fait général doit être cherchée, croyons-nous, dans une tendance des organismes mous à se défendre les uns contre les autres en se rendant, autant que possible, indévorables. Ainsi procède le philosophe en face de l’univers. Apprendre par le sens du goût que le sel marin a, comme on dit, une saveur franche et que le sulfate de fer a une saveur astringente, c’est apprendre que ces deux sels sont susceptibles d’affecter, chacun à sa manière, l’organe du goût, mais ce n’est rien apprendre quant à la nature du sel marin ou du sulfate de fer. Pour la réussite de cette réforme, il faut instaurer un dialogue stratégique régulier entre l’Etat et les régions. La définition du marché de référence qui figure dans l’instruction est floue, et l’on peut craindre qu’elle ne permette pas d’encadrer le coût de la mesure, de sécuriser le budget d’ensemble du CIR et d’optimiser l’efficacité du CII. Nous savons qu’une communauté qui ne fait pas que tolérer la prise de risque, mais qui la promeut activement, se révèlera demain parmi les meilleures. On les trouve d’autant plus accentués que le phénomène est plus net, plus complet, plus profondément analysé par celui qui en fait l’expé­rience. Il faudra donc y renoncer aussi quand nous nous étudierons nous-mêmes. C’est ainsi que nous devrions envisager un nouveau partenariat qui redonnerait à la Méditerranée son vrai sens historique.

Share This: