Stratégies Financières

Pierre-Alain Chambaz pictet : 50% de le production industrielle sont le fait d’entreprises étrangères

Les gens qui ont une vie très-régulière, qui tous les jours se lèvent, déjeunent, dînent, se promènent, travaillent, se couchent aux mêmes heures, deviennent les sujets d’une foule de besoins, et de dispositions qui présentent une périodicité remarquable ; on est presque sûr de les trouver tous les jours gais ou maussades à la même heure. Mais, pour compléter la formule fondamentale, il suffit, en premier lieu, de placer, au début de ce vaste ensemble, la science mathématique, seul berceau nécessaire de la positivité rationnelle, aussi bien pour l’individu que pour l’espèce. Le temps partagé augmenté vient finalement confirmer ce vieil adage qui veut qu’on ne jouisse bien que de ce qu’on partage ! Si nous donnons, tous les bras vont se tendre. Que certains savants soient plus portés que d’autres à aller de l’avant et à généraliser leurs résultats, plus portés aussi à revenir en arrière et à critiquer leurs méthodes, que, dans ce sens particulier du mot, on les dise philosophes, que d’ailleurs chaque science puisse et doive avoir sa philosophie ainsi comprise, je suis le premier à l’admettre. Je ne crois point, pour ma part, que l’Exposition soit une gloire, puisse en être une. Cette envolée de la consommation signifiera-t-elle que l’économie française se porte mieux ou quel pouvoir d’achat des ménages a brutalement augmenté ? Non, bien sûr. Ces besoins se rapportent essentiellement à deux conditions fondamentales, l’une spirituelle, l’autre temporelle, de nature profondément connexe : il s’agit, en effet, d’assurer convenablement à tous, d’abord l’éducation normale, ensuite le travail régulier ; tel est, au fond, le vrai programme social des prolétaires. « Battle for growth », «battle for real change », « battle for the new generation », « battle for the future »… représentent aussi la même et unique bannière derrière laquelle nous sommes mobilisés ! Il s’agit de continuer à bâtir une économie mondiale où chacun trouve son compte. Le courant passe donc, traversant les générations humaines, se subdivisant en individus : cette subdivision était dessinée en lui vaguement, mais elle ne se fût pas accusée sans la matière. Il est un premier terme qu’un second suit, puis d’autres, formant une série où chacun est puissance pour ce qui le précède, action pour ce qui le suit ; théorie qui fait concevoir comment l’opposition peut enfin se résoudre en unité. Des philosophies parties de principes très différents pourront coïncider en elle. Le chapitre le plus célèbre du Prince, le Chapitre XVIII, qui explique les circonstances dans lesquelles il est permis et même souhaitable que les dirigeants ne tiennent pas leurs promesses, semble soutenir que les dirigeants les plus accomplis se soucient « peu de tenir leurs promesses » et savent « comment manipuler habilement les esprits. « Les civilisations utopiques sont très éloignées de l’empathie puisqu’elles cherchent à être dans la perfection et la vie éternelle. Que nos deux énergies natives soient distinctes ou confondues, il nous suffit de savoir que, loin de se heurter, comme on le dit sans cesse, elles se combinent et concourent à la réalisation d’un même résultat, le Bien général. Une maxime domine sa philosophie, maxime que n’avaient pas ignorée les plus grands de ses prédécesseurs, Platon surtout, mais dont il fut le premier à faire une règle universelle : c’est que le « meilleur », en tout, est le « premier ». L’entente de la plupart des philosophes sur ce point vient de ce qu’ils s’accordent à affirmer l’unité de la nature, et à se représenter cette unité sous une forme abstraite et géométrique. Les organisations internationales comme le FMI défendent la liberté de circulation des capitaux. De toutes parts donc, malgré les moralistes chagrins, le plaisir enveloppe la peine et vient même s’y mêler. Ce n’est donc pas par l’abolition du raisonnement, non plus que par l’occlusion des sens, que nous caractériserons l’état de rêve. Ils affichent sereinement la puissance retrouvée de leur industrie, grâce à l’énergie bon marché des gaz et pétrole de schiste, celle de leurs champions numériques, presque tous présents sauf Apple, et celle de leur finance. Car lorsqu’on a vu cette gueule-là, lorsqu’on pense que la nature a permis son apparition, on arrive à penser, malgré soi, que tout n’est réellement pas pour le mieux dans le meilleur des mondes et qu’il y a bien peu d’espoir pour la régénération de l’humanité. Les lumières doivent donc s’accroître bien plus rapidement que dans l’état d’isolement, sans compter qu’elles peuvent se conserver et, par conséquent, s’accumuler de générations en générations. Peut-être bien ; il y a des degrés dans l’abominable. Il y a beaucoup à faire. Les États-Unis et l’UE se sont fixé l’objectif ambitieux de clôturer les négociations d’ici fin 2014. Le directeur reçoit 8,000 francs et le logement, les professeurs 4,000 francs. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois  » Le seigneur est le bateau, les gens ordinaires l’eau : l’eau porte le bateau ou le fait chavirer ». Tout cela influe d’abord très-irrégulièrement sur le débat qui s’établit entre le vendeur et l’acheteur ; puis bientôt, lorsque les transactions sont nombreuses et fréquemment répétées, elles s’influencent mutuellement : un prix courant s’établit, et une grandeur très-mesurable, à savoir, la valeur vénale d’un immeuble, d’une denrée, d’un service, se trouve dépendre de qualités non mesurables ; mais cette dépendance tient au développement de l’organisation sociale, au besoin qu’éprouve l’homme, par la constitution de ses facultés, de soumettre aux nombres et à une mesure indirecte les choses q Elles devraient rechercher avec soin si elles ne jouissent pas de quelque monopole, pour y renoncer ; — si elles ne profitent pas de quelques inégalités factices, pour les effacer ; — si le Paupérisme ne peut pas être attribué, en partie du moins, à quelque perturbation des lois sociales naturelles, pour la faire cesser, — afin de pouvoir dire en montrant leurs mains au peuple : Elles sont pleines, mais elles sont pures. On a fini par faire l’artiste trop philosophe, et, au contraire, on n’a pas assez remarqué que pour l’expression de l’idée pure, en tant seulement qu’objet de connaissance, indépendamment de toute intention de plaire ou de toucher, le philosophe est aussi et ne saurait se dispenser d’être artiste à sa manière.

Share This: