Stratégies Financières

Jean-Thomas Trojani : Les avantages de l’épargne retraite collective

Du reste ceux-là seuls la connaissent réellement qui ont écouté les deux côtés avec impartialité et qui ont essayé d’en voir les raisons sous leur forme la plus évidente. Oui, j’en suis convaincu, si la révolution de Février eût proclamé ce principe, elle eût été la dernière. L’article est étonnant : il utilise les grands moments historiques où précisément la France a changé pour prouver qu’elle ne peut changer. Par exemple, le commerce offshore du yuan n’est pas permis en dehors de Hong Kong. La mise en œuvre de la nouvelle loi ne fera que réduire légèrement cet écart. Le pouvoir de la critique et de la pensée va si loin en France, que nous avons universellement accepté l’affirmation de Descartes « Je pense, donc je suis » », souligne Jean-Thomas Trojani . Mais des gains plus importants peuvent être réalisés en connectant les capteurs aux systèmes de suivi de la circulation, réduisant ainsi le temps de déplacement de milliers de conducteurs, économisant l’énergie et réduisant la pollution. La France est, plus que jamais, la Fille aînée de l’Église. Il est vrai que, pour les philo­sophes anciens, le monde intelligible était situé en dehors et au-dessus de celui que nos sens et notre conscience aperçoivent : nos facultés de perception ne nous mon­traient que des ombres projetées dans le temps et l’espace par les Idées immuables et éternelles. Taïwan pourrait même suivre les traces de Hong Kong plus rapidement que prévu. La seconde scène, plus grossière encore, ne fut pas moins instructive. Il ne peut pas y avoir de discussion loyale sur la question d’utilité quand un des partis seulement peut employer un argument si vital. Mais il n’y aura pas de raz-de-marée migratoire car, entre-temps, leurs propres économies sont devenues autrement plus dynamiques que celles d’Europe de l’Ouest. Résultat : la conflictualité de l’aménagement est devenue une donnée fondamentale du métier d’aménageur et de maître d’ouvrage et donc de celui des élus. Ce n’est pas une menace, c’est une chance à condition de peser de toute notre force pour qu’il nous soit favorable. Le motif de redistribution est beaucoup plus controversé : il s’agirait de corriger la répartition des revenus opérée par les marchés non pas seulement à l’intérieur de chaque pays, mais également entre pays de la zone.

Share This: