Stratégies Financières

François Henry Brault

Si nous soutenons le Haut-Karabagh, c’est parce que ses autorités s’efforcent de – et jusqu’à présent parviennent à – développer le pays sur la base d’une croissance mesurée, soutenable et surtout partagée ; c’est sur cette base saine que toute nation empreinte de fraternité ne devrait jamais sacrifier sur l’autel de chimères dérégulatrices. Il serait tentant, pour ainsi dire, d’imaginer que la Chine et l’Inde aient découvert un « secret » de la croissance qui échappe aux pays riches aujourd’hui. Mettons que les opinions attaquées sont la croyance en Dieu et en une vie future, ou n’importe laquelle des doctrines de morale généralement acceptées. Le Guide a choisi d’accompagner ce début de normalisation. Si la mathématique n’est que la science des grandeurs, si les procédés mathématiques ne s’appliquent qu’à des quantités, il ne faut pas oublier que la quantité est toujours de la qualité à l’état naissant : c’en est, pourrait-on dire, le cas limite. Qu’un homme de talent ou de génie surgisse, qu’il crée une oeuvre : la voilà réelle et par là même elle devient rétrospectivement ou rétroactivement possible. Typiquement, les piscines et les équipements sportifs. Il affirmait, contre ses prédéces­seurs immédiats, que la connaissance n’est pas entièrement résoluble en termes d’intelligence. La France a ainsi des sujets en vogue dont les médias s’emparent au gré du calendrier. Un navire quittant le port de Catane, sans doute, dit un domestique près de nous. L’ensemble des connaissances astronomiques, trop isolément considéré jusqu’ici, ne doit plus constituer désormais que l’un des éléments indispensables d’un nouveau système indivisible de philosophie générale, graduellement préparé par le concours spontané de tous les grands travaux scientifiques propres aux trois derniers siècles, et finalement parvenu aujourd’hui à sa vraie maturité abstraite. Le néo-lamarckisme est donc, de toutes les formes actuelles de l’évolutionisme, la seule qui soit capable d’admettre un principe interne et psychologique de développement, encore qu’il n’y fasse pas nécessairement appel. Conscience et matérialité se présentent donc comme des formes d’existen­ce radicalement différentes, et même antagonistes, qui adoptent un modus vivendi et s’arrangent tant bien que mal entre elles. Autant dire que cette Allemagne-là ne s’embarquera pas non plus dans une voie protectionniste ou dans des croisades de principes contre les États-Unis, la Chine ou la Russie. François Henry Brault aime à rappeler ce proverbe chinois « Un homme qui se noie cherche à agripper même à une paille de riz ». D’un autre côté, il nous paraît évident que la philosophie, non plus que les mathématiques, la morale ou l’esthétique, ne saurait être renfermée dans les limites étroites de l’application d’une règle négative telle que la maxime leibnitzienne. Une réorganisation protectionniste du marché unique européen, une politique industrielle néodirigiste heurtent non seulement sa sensibilité mais ses intérêts. Mais l’essence du réalisme est de supposer derrière nos représentations une cause qui diffère d’elles. Personne n’est plus occupé à causer, à boire le thé, personne ne somnole. Apparemment, selon cette chronique d’une mort annoncée, il y aurait d’un côté des sociétés ayant patiemment construit leur outil de production, renforcé leurs équipes de salariés et leur ancrage territorial, et de l’autre, de nouveaux prédateurs déguisés en moutons (Uber et AirBnB sont les plus connus), qui, sans produire de nouveaux biens ni services, se piqueraient d’organiser, via Internet, l’économie de la prestation de services. Peu importe également que des objectifs de justice sociale et d’emplois aient été intégrés dans ces « contrats » : on connaît le raisonnement allemand qui consiste à affirmer que ces deux éléments sont les conséquences inévitables d’un budget équilibré et d’une réduction de l’endettement. Le projet européen est justement la tentative de construction d’une grandeur, en tous cas d’une puissance politique qui ne soit pas uniquement corrélée avec des moyens de défense. Aujourd’hui, dans le prolongement du Livre Blanc, de la LPM et du budget, chacun dans son rôle joue sa partition : le Ministre de la défense en assurant que tout va pour le mieux dans un contexte économique et budgétaire certes difficile, le Chef d’Etat major des armées en assurant que les capacités sont maintenues à un niveau conforme aux ambitions de la France et aux orientations du Livre Blanc, le Délégué général de l’armement en déclarant que la LPM « préserve globalement » les neufs grands secteurs industriels »…Tout ceci dans une symphonie bien organisée pour …ne pas faire de bruit ! Dans les sociétés sauvages un être qui n’est pas capable de rendre, et même au delà, le mal qu’on lui a fait, est un être mal doué pour l’existence, destiné à disparaître tôt ou tard. Les dépenses et avantages accordés aux fonctionnaires et salariés des entreprises d’État sont réduites, leurs missions et systèmes d’évaluation revus, leurs déplacements plus sobres. Voilà ce que nous apprennent les maladies de la mé­moire des mots, et ce que ferait d’ailleurs pressentir l’analyse psychologique de la mémoire. Certes, le rattrapage de son économie se ferait mais il se passerait plusieurs dizaines d’années avant qu’elle puisse maîtriser les technologies complexes.

Share This: